EN FR

La pratique de sports extérieurs : guide de soins des pieds pour les sportifs

 
Pratiquer des sports a une incidence positive sur notre santé, mais ce n’est pas toujours le cas pour nos pieds. Si vous faites régulièrement du sport, il est important de protéger la plante de vos pieds des nombreux problèmes associés aux sports qui les guettent, du pied d’athlète aux verrues, en passant par l’assurance que vos chaussures améliorent votre performance au lieu de lui nuire.

Lorsque nous courons, le poids de notre corps triple. Ce sont nos pieds qui absorbent ce poids supplémentaire à chaque foulée (et cela représente une moyenne de 625 foulées par kilomètre, par pied ). Si vous courez pendant des heures sur un terrain de soccer ou un court de tennis, ou si vous jouez une partie de golf complète, vos pieds auront besoin de soins supplémentaires à la fin de la journée. De nombreuses personnes qui pratiquent des sports au grand air finissent par avoir des ampoules, des cors, des callosités et de très mauvaises odeurs de pieds, ou par souffrir du pied d’athlète. Mais vous pouvez vous protéger.
Quelques conseils pour les pieds actifs

• Choisissez des chaussures adaptées au sport que vous pratiquez et à la surface sur laquelle vous jouez. Votre pied ne devrait ressentir aucune pression après l’activité. Quand vous achetez des chaussures, assurez-vous de pouvoir remuer un peu vos orteils dans la chaussure. N’oubliez pas que vos pieds sont souvent enflés en après-midi et en soirée.
• Si vous jouez au soccer, évitez de porter des chaussures serrées pour un meilleur contrôle du ballon. Cela peut abîmer vos pieds et causer l’apparition de cors, de callosités et d’ongles incarnés.
• Souvenez-vous que les chaussures de course ne conviennent pas aux sports de raquette. Des chaussures spécialement conçues offrent plus de stabilité lors des déplacements latéraux. Plus lourdes et plus rigides, ces chaussures soutiennent mieux les orteils pendant les sports de raquette.
• Lavez vos pieds tous les jours et essuyez-les bien, surtout entre les orteils, pour prévenir les infections fongiques comme le pied d’athlète.
• Si vous avez besoin de semelles, choisissez des produits de bonne qualité. Les semelles contribuent à diminuer la douleur et offrent un coussinet supplémentaire là où c’est nécessaire. • Traitez les ampoules, les cors et les callosités dès leur apparition.
• Assurez-vous de laisser sécher complètement vos chaussures pour éviter les mauvaises odeurs de pieds persistantes.

Dans le vestiaire

Il n’y a pas que les efforts physiques et la fatigue liée aux sports qui peuvent abîmer vos pieds. Les sols des vestiaires et les chaussures moites de sueur sont des endroits parfaits pour contracter des infections comme le pied d’athlète et les verrues. En fait, le pied d’athlète est un problème si courant qu’on estime qu’à n’importe quel moment, environ 15 à 25 pour cent de la population mondiale en souffre . Les symptômes sont la peau sèche et squameuse sur la plante des pieds, une mauvaise odeur de pieds et des petites boursouflures qui démangent ou des ampoules sur les pieds. Il est donc important de traiter le pied d’athlète, car il peut se propager si vous vous grattez puis touchez ensuite une autre partie de votre corps. L’infection peut aussi être transmise par des draps ou des vêtements contaminés. Heureusement, la plupart des cas de pied d’athlète sont bénins et peuvent être traités à la maison en environ sept jours avec des produits antifongiques.

Il n’est pas toujours possible de prévenir le pied d’athlète, mais vous serez mieux protégé si vous faites ce qui suit:

• Ne portez pas de chaussures ajustées qui gardent les pieds chauds et humides, créant ainsi les conditions propices aux infections fongiques.
• Ne partagez pas les serviettes, les chaussures ou les vêtements d’autres personnes.
• Ne marchez pas pieds nus dans les douches communes, les vestiaires ou autour des piscines.
• Lavez vos pieds et essuyez-les bien, surtout entre les orteils.
• Lavez vos chaussettes et vos serviettes dans l’eau la plus chaude possible, si vous croyez souffrir du pied d’athlète.