EN FR

Les sports d’hiver et vos pieds

 
Que vous pratiquiez le ski ou le patinage, les sports d’hiver peuvent être durs pour vos pieds. Examinons les lésions du pied les plus fréquentes liées aux sports d’hiver et la façon de les traiter.

Il n’y a rien de plus bénéfique pour le corps et l’esprit qu’un peu d’exercice au grand air, surtout pendant les mois d’hiver où la tentation d’hiberner sur le sofa est particulièrement grande. Toutefois, avant de vous lancer dans un nouveau sport, veillez au bien-être de vos pieds.

Les sports d’hiver peuvent entraîner de nombreuses lésions aux pieds, y compris des ampoules, des entorses ou des foulures, des callosités et le pied d’athlète. Il est essentiel l’hiver de porter les bonnes chaussures afin de protéger vos pieds. Le choix de chaussettes, de bottes et de chaussures appropriées fait toute la différence, mais il est tout aussi important d’adopter un rituel de soins des pieds et de savoir quoi faire en cas de problème.
Les ampoules

Le port de bottes de ski, de patins et de bottes d’hiver bien ajustés est l’élément le plus important pour éviter les frottements et les ampoules, lorsque vous passez du temps dehors par temps froid. La pratique des sports d’hiver dans des bottes mal ajustées peut irriter les parties osseuses et saillantes des pieds, ce qui les rendra plus sujets aux frottements et aux ampoules.

Même si vos pieds ne sont pas osseux, s’ils sont trop ou pas assez à l’étroit, cela pourrait vous causer des ampoules et gâcher votre plaisir. Le choix de chaussettes appropriées est tout aussi important que celui de bottes ou de patins bien ajustés. Dans des chaussettes trop épaisses, vos pieds pourraient se sentir à l’étroit, alors choisissez plutôt des chaussettes plus minces qui contiennent un matériau absorbant comme le coton.

Les callosités

Si vous passez toute la journée debout – que ce soit en patin, en ski ou en randonnée – il est probable que des callosités apparaîtront. Ce sont des plaques de peau dure et épaisse, généralement sur les talons et les avant-pieds, qui se développent lorsque les pieds sont soumis à une pression ou à une friction excessive.

Des bottes trop petites ou trop grandes ou encore le fait de passer la journée debout sont des facteurs qui peuvent causer des callosités. Le meilleur moyen de prévenir ou d’éliminer les callosités est de porter des bottes bien ajustées et d’exfolier régulièrement vos pieds.

Au terme d’une longue journée debout, prenez un bain de pieds pendant 10 minutes et essayez la râpe électrique pour les pieds Amopé MC Pedi PerfectMC avec cristaux de diamants, une râpe munie d’un rouleau à micrograins qui vous aide à éliminer facilement la peau sèche et rugueuse pour obtenir de beaux pieds merveilleusement doux.

Le pied d’athlète

Vous passez une semaine de vacances de ski à porter vos bottes de ski à longueur de journée? Dans le feu de l’action, il est inévitable que vos pieds soient exposés à la chaleur et à la transpiration. La chaleur et l’humidité dans un espace exigu, comme des bottes de ski, sont un terreau fertile pour le pied d’athlète, une infection fongique du pied qui peut causer de la rougeur et des démangeaisons, puis de la sécheresse et de la desquamation.

Il existe des moyens de l’éviter, entre autres, en lavant quotidiennement les pieds et en les asséchant bien, surtout entre les orteils, là où le pied d’athlète a tendance à apparaître.

Assurez-vous aussi de vous procurer quelques paires de chaussettes épaisses en acrylique : elles garderont vos pieds bien au chaud et absorberont l’humidité. Essayez de ranger vos bottes de ski dans un endroit chaud, afin qu’elles puissent sécher complètement après chaque journée de ski. Si vous contractez le pied d’athlète, ne vous inquiétez pas : vous pouvez utiliser des traitements en vente libre (assurez-vous de lire et de suivre le mode d’emploi sur l’étiquette) ou consulter votre médecin, si l’infection s’aggrave.

Les douleurs et les ecchymoses

Les douleurs et les ecchymoses Si vous allez skier, vous serez assez actif pendant de grandes périodes de la journée. Faites en sorte que vos pieds soient à la hauteur du défi en veillant à ce que vos bottes soient bien ajustées et en y ajoutant des semelles.

Si vous avez déjà des problèmes de pieds, renseignez-vous auprès d’un spécialiste des pieds ou d’un podiatre pour obtenir des conseils professionnels sur les soins à leur apporter. Il est utile de faire des exercices de renforcement quelques semaines à l’avance pour préparer vos pieds et éviter les entorses.

N’oubliez pas de faire quelques étirements légers chaque matin avant d’entreprendre une quelconque activité. Des bottes trop serrées peuvent nuire à la circulation dans vos pieds, ce qui pourrait les prédisposer à des lésions et à de l’inflammation. Assurez-vous donc de les faire ajuster par un professionnel. Si vous terminez votre journée de ski en clopinant sur des pieds douloureux, prévoyez les produits de soins essentiels pour les soulager.

Des bains de pieds peuvent apaiser et soulager les pieds fatigués et douloureux – c’est le traitement par excellence après une journée sur les pistes. Après avoir asséché vos pieds, offrez-leur un massage en douceur, en utilisant une crème nourrissante comme la crème réparatrice extra riche pour les pieds AmopéMC Pedi PerfectMC, qui procure à la peau une hydratation extra riche longue durée et agit pendant votre sommeil.

Vous serez prêt à retourner sur les pentes en un rien de temps!