EN FR

Quelles sont les causes de la transpiration des pieds et des problèmes qui y sont associés?

 
Qui a envie de parler de son problème de transpiration des pieds? Pourtant, c’est une situation qui peut affecter tout le monde. Bien qu’il y ait des glandes sudoripares partout sur le corps, leur concentration est plus élevée à certains endroits comme les pieds, la paume des mains et les aisselles, ce qui explique que la transpiration excessive y soit plus fréquente. Si elle n’est pas traitée, la transpiration excessive peut avoir des effets indésirables comme le pied d’athlète et d’autres problèmes de peau.
Quelles sont les causes de la transpiration des pieds et quels sont les symptômes des problèmes qui y sont associés?

La production de sueur commence quand le cerveau envoie des signaux aux glandes sudoripares situées dans la peau afin de réguler la température du corps, ou en réponse à des émotions comme la peur et l’excitation. Quand une personne transpire plus que nécessaire, on parle d’« hyperhidrose ».

En raison de la transpiration, il arrive que les pieds dégagent de mauvaises odeurs, blanchissent et glissent dans les chaussures. Les mauvaises odeurs sont causées par des bactéries qui prolifèrent dans l’humidité et la chaleur des chaussures. Il n’y a pas de transpiration dite « normale », mais si vous en éprouvez de l’embarras et de la gêne dans votre vie de tous les jours, il s’agit probablement de transpiration excessive. Nous savons que la transpiration excessive est déclenchée inconsciemment par le système nerveux, mais ses causes exactes sont encore inconnues.

Trois conseils pour prévenir les mauvaises odeurs de pieds

Il y a plus de glandes sudoripares dans les pieds que n’importe où ailleurs, ce qui explique pourquoi on a plus tendance à remarquer la transpiration des pieds quand on reste debout toute la journée. De plus, la sueur qui s’accumule dans les chaussures devient un terreau fertile pour les bactéries.

Voici quelques conseils qui pourraient vous aider à prévenir les mauvaises odeurs de pieds :

1. Les soins des pieds
Essayez de ne pas mettre vos chaussettes ou vos chaussures tout de suite après la douche, quand vos pieds sont encore humides, et rappelez-vous qu’un antisudorifique peut empêcher la transpiration de n’importe quelle partie du corps; n’hésitez donc pas à en vaporiser vos pieds avant d’enfiler vos chaussettes. Il est toujours important de prendre soin de ses pieds, mais, en cas de mauvaises odeurs, les soins de pieds quotidiens sont essentiels. Prenez l’habitude de laver vos pieds tous les jours avec un savon antibactérien. Les remèdes maison peuvent avoir une certaine efficacité : l’huile de lavande, par exemple, a une odeur très agréable et peut aider à tuer les bactéries. Quelques gouttes étalées sur vos pieds avant de vous coucher peuvent faire des miracles pendant la nuit, et vos pieds vous en remercieront au petit matin.

2. Les bonnes chaussettes et les bonnes chaussures
Dans les cas extrêmes, le fait de changer de chaussettes deux à trois fois par jour en les remplaçant chaque fois par des chaussettes propres peut faire une différence. Considérez la possibilité de porter des chaussettes de sport, conçues pour absorber l’humidité. Alternez entre deux paires de chaussures et rangez ces chaussures dans un endroit bien ventilé où elles peuvent recevoir beaucoup de lumière quand elles ne servent pas. Comme les bactéries prolifèrent dans les endroits chauds et sombres, comme les garde-robes et les armoires, faire aérer ses chaussures et attendre que l’intérieur soit bien sec avant de les ranger peut éliminer les bactéries et aider à diminuer les mauvaises odeurs.

Choisissez des chaussures adaptées à vos pieds en pensant autant au confort qu’aux matériaux. Ce conseil vaut également pour les chaussettes. Privilégiez les matières synthétiques plutôt que les chaussettes 100 % coton. Assurez-vous de nettoyer vos chaussures régulièrement et de les porter en alternance, afin qu’elles puissent sécher dans cet intervalle de temps. Les mauvaises odeurs de pieds peuvent révéler d’autres problèmes, comme une infection fongique; il est donc conseillé, par mesure de précaution, d’utiliser des vaporisateurs et des poudres antifongiques.

3. Des remèdes simples
Utilisez des semelles désodorisantes pour lutter contre les mauvaises odeurs. Vous pourriez aussi essayer de porter des chaussettes antibactériennes, qui peuvent être efficaces contre les bactéries.

Changer vos habitudes de vie et vos activités quotidiennes ne vous débarrassera pas complètement des problèmes associés à la transpiration des pieds, mais pourra en atténuer les symptômes et vous redonner confiance. La plupart des méthodes de prévention peuvent aussi servir de traitements. Les crèmes et les vaporisateurs désinfectants ainsi que les chaussettes et les chaussures faites de matériaux perméables à l’air sont de bons moyens pour traiter et prévenir les mauvaises odeurs de pieds.